> Actualités

Actualités

20/05/2022
Le Pellerin. Les concessions funéraires en état d’abandon reprises
Le conseil municipal a donné son accord, lundi, à la procédure de reprise des concessions funéraires en état d’abandon, et mandaté l’entreprise spécialisée Gescime pour l’accompagner dans ce projet.

La situation des deux cimetières étant différente, tant en termes d’espace disponible pour accueillir les futures sépultures que du nombre de concessions perpétuelles – 457 sur 938 attribuées au cimetière du 11-Novembre, contre 12 sur 280 au cimetière de la Jouardais – il a été décidé de porter l’effort sur celui du 11-Novembre, dit cimetière ancien.

Un premier état des lieux y a été réalisé, retenant une centaine de concessions ayant cessé d’être entretenues (signe extérieur nuisant à la décence et au bon ordre du cimetière) et qui entreront en conséquence dans la procédure.

Le maire, accompagné de la policière municipale, se rendra sur place afin de constater officiellement cet état d’abandon et établir un procès-verbal. La date retenue pour cette première étape est le vendredi 24 juin.

Lire la suite

11/01/2022
Abbaretz. Cimetière : nouvelles gestions
La gestion administrative et la gestion des emplacements dédiés aux sépultures doivent être adaptées pour le cimetière de la commune.

Le cimetière connaît depuis quelque temps une nécessaire adaptation tant dans son mode de gestion administrative que dans sa gestion des emplacements dédiés aux sépultures. Depuis 2011, la commune s’est dotée d’un logiciel informatique : GESCIME (GEStion des CIMEtières) afin d’optimiser les tâches et les formalités en conformité avec le CGCT (Code général des collectivités territoriales) et selon la réglementation en vigueur. Cet outil a permis d’établir un recensement exhaustif des concessions valides et, ce, depuis la plus ancienne qui date du 26 décembre 1871 et concerne la famille Herbert. Cette fonctionnalité a mis ainsi en évidence toutes les concessions échues.

621 tombes, deux columbariums , un jardin du souvenir et six cavurnes
Dans le respect des textes légaux, celles non renouvelées ou à l’abandon sont donc à nouveau disponibles. Elles sont au nombre de 22 à ce jour. Ce recensement mortuaire a démontré que la surface consacrée au cimetière en centre bourg reste suffisante pour les années à venir.

621 tombes, deux columbariums (monument cinéraire collectif dans lequel une même famille peut avoir plusieurs urnes dans une case qui lui est réservée ), un jardin du souvenir et six cavurnes (petit caveau-urne individuel construit en pleine terre) constituent l’architecture funéraire de ce lieu de mémoire et de recueillement.
Les aménagements réalisés dernièrement tel que la pose d’enrobé en 2020, pour un coût de 41 580 TTC, a facilité les accès dans les allées et considérablement diminué l’entretien de cet espace public par les employés communaux.

En outre, compte tenu de l’interdiction d’utiliser des désherbants et des produits phytosanitaires (loi Labbé 2017), les espaces entre les tombes ont été recouverts de plantes vivaces ou d’une épaisse couche de copeaux de bois. Pour préserver ce couvert végétal, le piétinement, l’arrachage, le nettoyage des tombes avec de l’eau de javel ou avec du vinaigre, sont à proscrire. Par des panneaux d’affichage, la municipalité a souhaité sensibiliser le public sur ces problématiques.

L’info en plus

Tarifs des concessions
Les tarifs des concessions funéraires pour 2022, sont, pour une durée de 15 ans : 460 € pour le columbarium, pour une durée de 30 ans : 770 € pour le columbarium, 400 € pour la cavurne, 50 € pour la pose d’une plaque au jardin du souvenir qui s’élèvera à 100 € si le concessionnaire souhaite qu’elle soit conservée pendant 50 ans.

Lire la suite

02/11/2021
À Carnac, une cure de jouvence dans les cimetières
Les cimetières de Carnac font peau neuve. Des travaux viennent d’être achevés. Ils se modernisent aussi, avec de nouveaux services disponibles en ligne.

Lire la suite

01/11/2021
Port-Launay fait la chasse aux concessions funéraires abandonnées
Une centaine de tombes abandonnées sont dénombrées dans le cimetière de Port-Launay, presque saturé.

La mairie a lancé une procédure pour récupérer les concessions, si les familles ne se manifestent pas.

En arrivant en voiture de Brest, on peut apercevoir le cimetière de Port-Launay à l’entrée de la commune. Situé en pente, il dégage un charme certain. Mais en y regardant d’un peu plus près, on remarque des tombes envahies par les mauvaises herbes et des stèles brisées. Depuis peu, à l’entrée du cimetière et devant certaines sépultures, des panneaux ont fait leur apparition.

Lire la suite

Nous contacter
Pour toute demande d'informations, contactez notre équipe
02 98 49 08 16